Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

vendredi 24 février 2012

Quelques notes à partir d'un ouvrage de François Dubet

La société n’est plus un système unifié.

Cela entraîne chez les acteurs un sentiment d’étrangeté face à la société.

La société est essentiellement composée de trois systèmes :

- d’intégration (la communauté);
- de compétition (le marché);
- d’action historique (l’appropriation personnelle).

Ces trois systèmes renvoient à trois logiques d’action :

- logique d’intégration;
- logique stratégique;
- logique de subjectivation.

Pour comprendre les acteurs, il faut situer leurs actions par rapport aux trois logiques.

Chaque acteur doit recomposer un sens à son action en regard des trois logiques.

Ainsi, le sens de l’expérience sociale n’est pas donné, il doit être construit.

Dans ces circonstances l’identité est plus un «problème qu’un être». De la même manière le sujet est un «travail». (voir notamment les pages 177-200)

Le sujet se révèle dans la distance à l’expérience. La société est une juxtaposition de :

- communauté (intégration)
- marché (stratégie)
- historicité (subjectivation)

Parce que la société n’a plus de centre, parce que l’action ne répond plus à un seule logique, le sujet se construit à travers la recomposition significative de son expérience personnelle.

RÉFÉRENCE :

François Dubet (1994). Sociologie de l’expérience. Paris : Seuil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire