Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

lundi 1 juin 2020

Projet

L'humanité de l'être humain est toujours à faire...

Décadence

La décadence guette toute les civilisations et toutes les nations; mais surtout celles qui s'en croient à l'abri.

mercredi 27 mai 2020

Critères de scientificité en recherche qualitative

Crédibilité :
Ce critère renvoie à la plausibilité de l’interprétation proposée : concordance entre les données brutes et leur interprétation; les données valident la conceptualisations.
Transférabilité :
Ce critère renvoie au fait que la description méthodologique du processus permet au lecteur de comprendre les conditions empiriques de la collecte et de l’analyse des données.
Fiabilité :
Ce critère est lié au fait de vérifier la cohérence globale d'une recherche. Ainsi, celle-ci présente un fil conducteur entre les questions initiales, le cadre de référence, le positionnement et la démarche méthodologique et les résultats obtenus. La question de la fiabilité inclut également celle de la traçabilité des démarches du chercheur.
Confirmabilité :
Ce dernier critère englobe en quelque sorte les trois précédents. Il renvoie à l’objectivation des données, des analyses, des résultats. Essentiellement, un lecteur doit être en mesure de répondre positivement à la question suivante : Le cadre de référence soutient-il la démarche méthodologique et son opérationnalisation?

mardi 26 mai 2020

Généralisation et Méthodologie de la théorisation enracinée (MTE)

En MTE il ne saurait y avoir de généralisation des résultats au sens statistique du terme.

Cependant, la MTE permet :
  • d'identifier des régularités dans les résultats;
  • régularités qui sont potentiellement généralisables;
  • et, finalement, de développer un modèle théorique transférable.

Échantillonnage théorique

La notion d’échantillonnage en recherche qualitative est différente de celle en recherche quantitative. Elle n'est pas pensée dans une optique numérique ou de dégagement d’une représentativité statistique. 

Cette distinction est liée au déroulement du processus de la recherche, lequel est itératif en qualitatif et linéaire en quantitatif.

L’échantillonnage théorique consiste en une collecte de données adaptée, dirigée et répétée. L'idée ici est de s’approcher au plus près du phénomène.

En fait c'est moins sur les individus que sur les événements ou les phénomènes que porte l'échantillonnage. 

Le chercheur va donc procéder à des collectes répétées.

En cohérence avec l'itérativité de la méthodologie qualitative, l’échantillonnage théorique permet une progression du processus de collecte et d’analyse.

Cela implique donc un processus constant et progressif de sélection et de redirection de l’exploration.

En définitive, l’échantillonnage théorique est un effort permanent d’identification des sources les plus à même de fournir une compréhension approfondie du phénomène étudié.

mardi 19 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

Humanité en nous

Si nous naissons tous humains, l'humanité en nous, cependant, est un construit qui nécessite des efforts incessants.