Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mercredi 8 février 2012

Montaigne, Pascal, Rousseau, Kant, Hegel et nos universités

Montaigne, Pascal, Rousseau, Kant et Hegel reprennent vie et sont professeurs dans une de nos universités. Ils déposent leur demande de titularisation (reconnaissance de l'excellence d'un professeur). Le comité de promotion les avise que, malheureusement, il ne peut répondre favorablement à leur demande car leur dossier de recherche comporte des faiblesses importantes. Le comité relève notamment les points suivants : 1) ils n'ont aucune publication dans des revues arbitrées par les pairs (RAC) et aucune publiée en anglais; 2) certes, ils ont publié mais leur production est trop peu abondante et composée presque uniquement de livres (ce qui, chacun le sait, est moins important qu'un article dans une RAC); 3) ils n'ont en outre aucune subvention de recherche; 4) par ailleurs, le comité constate qu'il n'ont pas démontré que leurs productions pouvaient avoir des retombées concrètes auprès des entreprises privées, des décideurs ou des intervenants. En somme, le comité leur recommande de bonifier leur dossier respectif et les invite à soumettre à nouveau leur demande dans quelques années. À chacun, le comité ajoute cette note : «Le comité vous conseille vivement de renoncer à travailler des mois voir des années à la production d'un seul ouvrage. Ce genre d'investissement est improductif et ne peut être financé par les organismes majeurs de subventions. De plus, le comité note qu'il serait opportun de réorienter vos recherches sur des thématiques pouvant avoir des retombées directes pour les milieux économiques, les décideurs politiques ou les intervenants professionnels. Il vous conseille donc d'associer des partenaires à vos projets et de vous assurer que la diffusion de vos travaux ne se limite pas au cercle restreint de la communauté savante».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire