Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

jeudi 23 février 2012

La sagesse socratique

Socrate, un des pères de la philosophie, cherchait à fonder rationnellement la morale, c'est-à-dire qu'il cherchait à établir les conditions de possibilités d'une connaissance rationnelle des fins.

La discussion, le dialogue, selon lui, devait donc porter moins sur les moyens que sur les finalités. Est-ce à dire que la philosophie est pure spéculation? Non!

La question essentielle pour Socrate était : Qu'est-ce que le Bien ?

La finalité du questionnement philosophique apparaît alors comme n'étant pas d'abord théorique mais plutôt comme étant concrète, c'est-à-dire tournée vers l'action au sens où philosopher s'est chercher à fonder moralement son action.

Il s'agit de découvrir ce qui vaut pour tous afin de saisir ce qui vaut pour chacun.

Pour Socrate, être vertueux c'est donc être raisonnable. Se connaître soi-même n'est alors pas une invitation à l'introspection mais à obéir à ce qui est.

Pour connaître le Bien, il faut se placer du côté de la raison. Donc, selon cette logique, connaître le Bien c'est le faire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire