Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

vendredi 25 novembre 2011

Brève réflexion sur l'éducation

Les technologies de l'information nous déchargent de la nécessité de retenir, de mémoriser, voire parfois, de comprendre.

Nous sommes centrés sur le présent et cela nous amène à nous passer des grands du passé, ceux-ci n'étant plus des modèles, des maîtres.

Le passé est donc évacué. Tout peut s'inventer sans égard aux pesanteurs de l'histoire. L'éphémère est devenu la norme. Nous sommes en adaptation continuelle, «réactifs».

Ainsi, comprendre ne veut plus dire interpréter le monde à l'aide de ceux qui nous ont précédé mais simplement «surfer» sur l'information, sélectionner ce qui fait notre affaire.

Alors, une formation en profondeur devient bien moins nécessaire parce que l'individu peut trouver sur le web des informations formatées qui le dispensent du travail de structuration des connaissances.

Apprendre, comprendre, c'est donc de moins en moins méditer longuement. C'est devenu une «performance», une «navigation».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire