Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

jeudi 23 décembre 2010

Un vieux débat en philosophie

Traditionnellement en philosophie un pense l'homme selon deux points de vue : le sujet transcendantal (pensons à Descartes) et l'homme réduit à la seule matière (le matérialisme qui s'incarne de nos jours dans une certaine neuroscience). Une troisième voie existe toutefois. Il s'agit de celle qui représente l'homme comme action. Ici, l'homme n'est pas un sujet tout puissant ni un être réduit à ses déterminismes naturels (et dont le comportement est explicable par des lois). L'homme est action, c'est à dire qu'il est ce qu'il fait de lui-même à travers les actions qu'il pose sur le monde matériel et sur le monde humain. Cette tentative de dépassement du débat classique présente donc l'homme comme praxis au sens où il ne possède pas d'identité clairement définie. Il est celui qui essaie toujours de se définir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire