Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

jeudi 30 décembre 2010

Sur l'argumentation

Savoir argumenter est un art nécessaire en démocratie. Voici quelques principes à suivre.

Démarche en cinq étapes :
1- Identifier une question qui fait débat.

2- Formuler sa propre opinion sur cette question.

3- Dégager des arguments à la défense de son opinion.

4- Choisir un modèle d'organisation des arguments.

5- Choisir le ton approprié à l'auditoire et au contexte.

Typologie des arguments :

1- La référence aux faits.

2- L'appel aux résultats de recherches.

3- L'appel à l'autorité.

4- L'appel aux sentiments.

5- L'appel aux valeurs.

6- Le recours à l'hypothèse du lien causal.

7- L'analogie.

8- L'appel à la tradition.

Deux types de ton à adopter en argumentation :

1- Le ton neutre où l'objectivité du traitement de la question est de mise.

2- Le ton engagé où l'on peut employer l'ironie, avoir recours aux émotions, se faire polémiste.

Trois formes d'argumentation :

1- La démonstration

2- La délibération

3- La réfutation

Structures des trois formes d'argumentation :

1- Démonstration :

- Énoncer l'opinion soutenue; présenter les arguments; en conclusion réaffirmer l'opinion de départ.

2- Délibération :

- Présenter une opinion (thèse); présenter l'opinion inverse (antithèse); réaliser une synthèse qui dépasse les deux opinions précédentes.

3- Réfutation

- Présenter l'opinion adverse de la sienne; réfuter point par point les arguments de cette opinion; en conclusion énoncer son opinion en insistant sur sa valeur par rapport à l'opinion réfutée.

Ordonnancement des arguments :
1- Du plus fort au plus faible.

2- Du plus faible au plus fort.

3- Alternance fort / faible.

Il n'y a pas d'ordonnancement meilleur qu'un autre. Il faut toutefois éviter l'absence de structure.
Référence utile :
Louis Cornellier (2009). L'art de défendre ses opinions expliqué à tout le monde. Montréal : VLB éditeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire