Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

jeudi 23 décembre 2010

Sur les inégalités

Notre monde est de plus en plus inégal. Les pauvres s'appauvrissent, les riches s'enrichissent. Et, le groupe des riches est de plus en plus restreint car celui des pauvres grandit. Cela on le sait, on l'a entendu maintes fois. Le problème c'est que ce n'est pas un mythe. C'est malheureusement vrai. Bien des intellectuels le déplorent : François Dubet en France, Axel Honneth en Allemagne, Riccardo Petrella en Belgique, Joseph Stiglitz aux USA, Michel Freitag au Québec (un grand penseur malheureusement aujourd'hui décédé) etc. Or, l'aspiration à l'égalité lui n'est pas disparu bien au contraire. Il prend la forme d'une demande de reconnaissance (voir là-dessus les travaux d'Axel Honneth). Entre l'égalité et la liberté, nous devons naviguer à vue. Trop de l'une étouffe l'autre. S'il ne saurait y avoir de réponses toutes faites et immuables, on ne peut par contre renoncer à chercher le meilleur amalgame. Se contenter du statu quo actuel (qui se traduit au fond par plus d'inégalités et moins de liberté pour la très grande majorité des citoyens du monde) c'est s'enfermer dans la grisaille d'un monde sans espoir fait uniquement pour les puissants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire