Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mercredi 18 mars 2015

Le grand Georges Steiner

Polyglotte, George Steiner est un grand défenseur de la culture gréco-latine. Ci-après, on trouve quelques-uns de ses nombreux ouvrages. 

Steiner, G. (2012). Fragments (un peu roussis). Paris : Pierre Guillaume De Roux.
Steiner, G. (2008). Les livres que je n’ai pas écrits. Paris : Gallimard.
Steiner, G. (2007). Le silence des livres suivi de Ce vice encore impuni par Michel Crépu. Paris : Arléa.
Steiner, G. (2003). Maîtres et disciples. Paris : Gallimard.
Steiner, G. (2003). Nostalgie de l’absolu. Paris : 10/18. Version originale en anglais éditée en 1974.
Steiner, G. (2000). Dans le château de Barbe-Bleue. Notes pour une redéfinition de la culture. Paris : Gallimard. Première édition en anglais parue en 1971.
Steiner, G. (2000). Entretiens de Georges Steiner et Ramin Jahanbegloo. Paris : Éditions du Félin.
Steiner, G. (1991). Réelles présences. Les arts du sens. Paris : Gallimard.
Steiner, G. (1987). Martin Heidegger. Paris : Flammarion. Paru en anglais en 1978.
Steiner, G., Adler, L. (2014). Un long samedi. Entretiens. Paris : Flammarion.
Steiner, G., Spire, A. (2000). Barbarie de l’ignorance. Paris : Éditions de l’Aube.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire