Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

dimanche 19 juin 2016

Un vol systématisé

Tiré de :
Conscience Sociale 2.0
Les grands médias et les meilleurs experts ne cessent de nous parler de l'austérité et de la dette, sans jamais remettre en question la cause fondamentale de l'endettement des gouvernements. Contrairement à la croyance populaire entretenue par les médias, la majorité de l'argent n'est pas créé par les gouvernements, mais plutôt par les banques privées à chaque fois qu'elles accordent un prêt.
Le simple fait qu'une personne emprunte de l'argent à une banque privée permet à cette banque de créer sous forme de dettes le montant de l'emprunt par le principe économique de réserve encaisse obligatoire. L'augmentation de l'endettement est inévitable, 96% de la totalité de l'argent en circulation au Canada est créé par la dette.
Avant que la Banque du Canada (BdC) se joigne à la Banque des règlements internationaux (BRI) en 1974, les gouvernements du Canada et des provinces pouvaient emprunter de l'argent à la Banque du Canada. Puisque le gouvernement fédéral est le propriétaire de la BdC, les profits de la BdC reviennent indirectement aux Canadiens.
Imaginez la situation, vous êtes propriétaires d'une banque et vous avez besoin d'argent. Est-ce que vous allez emprunter de l'argent à votre banque pour vous payer à vous-mêmes des intérêts ou est-ce que vous allez emprunter de l'argent à une autre banque pour lui payer des intérêts?
Selon les directives de la BRI depuis 1974, les gouvernements refusent d'emprunter de l'argent à la BdC et préfèrent emprunter de l'argent en émettant des obligations d'épargne sur les marchés financiers.
Du point de vue macro économique, les gouvernements laissent les banques privées créer la majorité de l'argent et ensuite, ils empruntent cet argent qu'ils doivent rembourser avec des intérêts qui détruiront n'importe quelle nation. Ce n'est qu'une question de temps avant que la croissance de la dette dépasse la croissance du produit intérieure brute qui est nécessaire au remboursement des intérêts de la dette.
Par exemple au Québec en 1973, selon les données historiques de Finance Québec, la dette s'élevait à 3.7 milliards de dollars. Entre 1973 et 2013, le gouvernement a payé 188 milliards pour le service de la dette et il doit encore rembourser 178 milliards de dollars.
Le problème fut très bien articulé par William Mackenzie King, premier ministre du Canada de 1921 à 1948: «Tant que le contrôle de l’émission des devises et des crédits ne sera pas redonné au gouvernement, et reconnu comme sa responsabilité la plus évidente et la plus sacrée, toutes les paroles au sujet de la souveraineté du Parlement et de la démocratie resteront vaines et futiles. Une fois qu’une nation perd le contrôle de son crédit, peu importe qui fait les lois de la nation. L’intérêt, en situation de contrôle, détruira n’importe quelle nation. »
Plusieurs solutions sont possibles pour résoudre ce problème fondamental: le gouvernement pourrait recommencer à emprunter de l'argent à la BdC tel qu'il le faisait avant 1974, il pourrait créer de l'argent sans intérêt tel que John F. Kennedy l'a fait avec les greenbacks, il pourrait retirer le pouvoir des banques privées de créer de l'argent pour être le seul à en créer, il pourrait nationaliser les banques...
Est-ce que l'argent doit être créé par les banques privées pour le profit des actionnaires ou est-ce que l'argent doit être créé par les gouvernements pour le profit des citoyens?
Références:
Surprise! L'Ontario et l'Alberta risquent de faire défaut avant le Québec
http://www.lesaffaires.com/…/surprise-l-ontario-et-l…/550069
Explication de la création monétaire par RDI économie
https://www.facebook.com/video.php?v=316129711905907

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire