Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

vendredi 10 octobre 2014

Désolant constat

Nos États sont dirigés par des fourbes, laquais du capital, qui n'ont de yeux que pour leur réélection ou pour le poste fort payant qu'une grande firme leur donnera après leur passage au pouvoir, récompense pour «service rendu».

2 commentaires:

  1. C'est désolant en effet.

    C'est idée m'apparaît toutefois un peu trouble ces jours-ci. C'est le monde à l'envers. Ces laquais doivent sourire à l'idée que monsieur Péladeau apprenne à la dure ce qui constitue des règles éthiques de circonstances et ce que la politique est en mesure de faire. Petit, très petit...

    J'agrandis le cercle de ces laquais... Rendons-nous à Ottawa et constatons jusqu'à quel point le comportement du gouvernement actuel redéfinit la norme quand à qui est redevable un gouvernement. Même le gouvernement américain ne fait pas autant preuve d'indécence. Nous sommes sur le point de trouver normal l'idée selon laquelle Radio-Canada rende disponibles certaines images afin de soutenir ce que nous avons constaté dans les deux dernières élections, une publicité négative à l'égard des adversaires du pouvoir. Et ça fonctionne!

    Retournons à l'intérieur de notre espace plus «local». Recruter des personnes compétences en économie, c'est très bien. Que celles-ci soient renommées, aient accompli un travail remarquable dans l'entreprise privée, soit; il demeure qu'elles proviennent d'un espace où le capital est déterminant, que l'administration financière d'une entreprise sera la règle et qu'enfin, elles appliqueront un remède de cheval à un problème que les laquais avaient eux-mêmes créé.

    Je crains qu'il y a maintenant, sous prétexte qu'un coup de barre est nécessaire, confusion entre État et entreprise, comme à l'époque de Bush fils.

    Nous saisissons déjà le sens du message de messieurs Leitao et Couateux. Seront-ils des administrateurs de circonstance qui retourneront à leurs affiaires après quelques années ou bien des personnes concernées par le sort de la population dans son ensemble?

    RépondreSupprimer