Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

lundi 13 juin 2011

Le discours de la résignation

Depuis des décennies les politiciens nous abreuvent de phrases telles : «on ne peut rien y faire», «il faut s'adapter», «ce sont les contraintes du monde actuel», etc. Ce discours en est un de la résignation. Il est proprement antidémocratique. C'est le discours de la dictature du marché. Y croire, c'est s'enfermer dans les fers que l'oligarchie veut nous voir porter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire