Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mardi 22 mai 2018

Herméneutique selon Hans-Georg Gadamer


*À la différence du déconstructionnisme de Derrida, l’herméneutique gadamérienne (mais aussi celle de Ricoeur), ne croit pas que le sens ne peut être stable, qu’il ne saurait avoir de critères pour valider une interprétation, donc l’herméneutique ne s’inscrit pas dans le relativisme radical.
*Elle pense plutôt que toute les interprétations ne se valent pas et qu’il peut y avoir quelque chose de stable dans le sens accordé à un objet.
*Gadamer soutient que l’interprétation – au sens où l’entend l’herméneutique – doit être comprise en analogie avec l’interprétation dans les arts d’exécution (musique, théâtre).
*Nous sommes confronté à l’objet sur la base des précompréhensions que nous avons de lui, précompréhensions qui prennent leur source dans les interprétations passées.
*Une expérience de vérité est donc toujours l’articulation interprétative d’une précompréhension avec une investigation plus approfondie.
*L’objet à comprendre nous parvient ainsi à travers une histoire continue d’interprétations.
*La tradition, c’est cette suite continue des différentes interprétations.
*C’est à travers cette tradition que la « vérité » sur l’objet se transmet.
*Cette transmission de la tradition est aussi ce par quoi il est possible de renouveler l’interprétation de l’objet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire