Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

vendredi 7 décembre 2012

Si nous étions vraiment en démocratie

Dans un État pleinement démocratique, les agences de crédit, les lobbyistes, les transnationales et les grands financiers ne détermineraient pas prioritairement l'agenda politique des gouvernements. Leur poids politique ne serait pas immensément plus lourd que celui des millions d'hommes et de femmes ordinaires. Mais, notre monde étant ce qu'il est, le «monde ordinaire» ne fait pas le poids devant ces gigantesques forces économiques dont la parole à force de loi pour nos gouvernements serviles de bonne grâce ou apeurés par ces titans du monde moderne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire