Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mercredi 26 novembre 2014

Les rapports théorie et pratique en éducation

Le projet de constituer une science de l’éducation, c’est-à-dire une pédagogie scientifique de type « applicationniste » et garante du succès de l’action éducative s’est considérablement refroidi dans les années 80 et surtout 90 (mais, notons-le, le rêve demeure encore vivant chez certains). Un bon nombre de chercheurs en éducation ont de plus en plus douté de la pertinence du modèle de la rationalité scientifique et technique pour rendre compte de la compétence professionnelle des enseignants en contexte d’action et de leur capacité à faire face à des situations problématiques marquées par la complexité, l’incertitude et le conflit de valeurs. En fait, on a peu à peu pris conscience qu'on ne pouvait tirer directement des théories scientifiques de l’apprentissage ou du développement de l’enfant des prescriptions pédagogiques, des buts et des finalités d’éducation. En effet, la science, on l’oublie trop souvent, est impuissante à prescrire l’action. Ainsi, le rapport descriptif/prescriptif est l’un des cas de figure que nous devons garder à l’esprit lorsque nous nous engageons dans une réflexion sur les rapports théorie et pratique en éducation. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire