Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mercredi 10 octobre 2012

Contre le positivisme naïf

Charles S. Peirce
Au 19e siècle, ce pragmatiste américain a fortement critiqué le positivisme naïf qui avait cours à son époque.

Critiques adressées au positivisme :
1) le dualisme ontologique du corps et de l’esprit;

2) le subjectivisme inhérent à la qualité de toute vérification personnelle;

3) l’idée que le langage est un simple outil pour la pensée;

4)  le contraste trop grand entre le caractère clair et distinct des idées et l’irréalité de tout ce qui présente un côté vague, flou;

5) la foi en la possibilité de passer par-dessus les ambiguïtés du langage pour arriver à une intuition directe des objets;

6) la foi placée dans la méthode du doute et de l’élimination des biais et dérivés susceptibles de mener directement aux sources absolues de la connaissance du monde.

Référence :
CHARLES S. PEIRCE (1960). Collected Papers. Charles Hartshorne et Paul Weiss (eds.). Cambridge, Mass. : Harvard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire