Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

lundi 19 mars 2018

La description dans la recherche qualitative

La description est au cœur de la recherche qualitative. En fait, plus globalement, il n'y a pas de bonne théorie sans bonne description. D'entrée de jeu, disons qu'il ne peut y avoir de description totalement objective car toute description se fait à partir du langage ordinaire lequel comporte nécessairement des biais. Si une description totalement objective est impossible, cela veut dire qu'il ne saurait y avoir une seule description d'un phénomène. En réalité, il peut toujours y avoir plusieurs descriptions d'un même phénomène. Par ailleurs, une description est toujours inachevée. Parce qu'il y a toujours plusieurs descriptions possibles d'un phénomène, le chercheur qui fait usage d'une approche qualitative aura intérêt à multiplier les étagements de points de vue. Sa description sera alors une sorte d'emboîtement de descriptions provenant de plusieurs points de vue (celui des sujets bien entendu, mais aussi le sien, etc.). En partant d'une description simple (première) du phénomène, description non théorique et qui assume son point de vue (un construit assumé et explicité), le chercheur élabore une description de plus en plus fine et complexe en ajoutant des points de vue en prenant soin que son cadre théorique ne vienne pas l'aveugler afin de rester ouvert à l'inattendu. Dans ce processus, le discours des participants à la recherche est un point de vue parmi d'autres. En somme, contrairement à ce qu'on entend souvent, il ne fait jamais chercher à tout dire tout de suite. Il faut plutôt adopter un point de vue minimal et étager les descriptions en complexifiant notre propos.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire