Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

lundi 13 mars 2017

L'être humain et son rapport à la société

         Ce qui est le propre de l’être humain: son inscription dans le symbolique.
         Tout être humain évolue dans un ordre symbolique qui lui pré-existe.
         Cet ordre pré-existant est la société.
         N’étant ni des monades (totalement libres), ni des automates (totalement déterminés), les êtres humains sont liés à la société par un «rapport d’objectivation symbolique».
   Les structures supra-individuelles orientent l’action mais cette orientation implique une adhésion de l’être humain.
     L’intériorisation du symbolique peut donc être conçue comme étant la rencontre d’une structure transcendantale (la société) à priori et d’un être humain.
         Ainsi, les structures sociales sont constitutives de l’identité et de la sociabilité.
       Ces structures sont donc vues comme des conditions ontologiques essentielles à l’existence humaine.

  Contrairement à une certaine métaphysique libérale qui fait de l’être humain un sujet autodéterminé en opposition aux structures contraignantes, les médiations ne sont pas vues ici comme des freins mais comme des conditions à la liberté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire