Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

samedi 17 décembre 2011

Sur la notion d'humanisme

L'humanisme est devenu une notion bien connue. Mais le sens qu'on lui accole est-il toujours pertinent ? En fait, le contenu donné à l'humanisme semble édulcoré. De nos jours, on réduit trop souvent l'humanisme à n'être qu'une vision romantique de l'être humain : l'humanité est foncièrement bonne. L'humanisme ici est en somme une morale. Mais l'humanisme peut avoir un autre sens, plus riche. Il renvoie alors à une pensée où l'être humain occupe une place particulière dans le monde. Cette place spéciale, il l'occupe du fait il est la seule créature qui est à elle-même son propre projet. Par la liberté dont il jouit face aux divers déterminismes (sans nier leur réalité et leur emprise), par la Raison qui l'habite, l'être humain est en effet la créature qui se prend comme fin. Ce faisant, elle est aussi la seule créature capable de s'aliéner en se détournant de sa finalité ultime, elle-même, pour se prendre simplement comme moyen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire