Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

mercredi 27 octobre 2010

Entreprise de savoir

La rationalité varie d'un champ de connaissances à l'autre. Elle est loin d'être une et unique. Cela pose problème quand on veut définir ce qui peut distinguer une entreprise de savoir rationnelle de celle qui ne l'est pas. L'enjeu ici est de savoir si le savoir est mis à l'épreuve et à qu'elle mise à l'épreuve il est soumis. Comme les pratiques et les critères de mise à l'épreuve varient d'un champ de connaissances à l'autre, il semble donc assez difficile de déterminer des pratiques et des critères universaux. Est-ce à dire qu'il faut renoncer à distinguer entreprise de savoir rationnelle et entreprise de savoir non rationnelle ? Non ! Je pense que l'on peut se guider à partir d'une balise minimale : la possibilité de mettre en jeu des objections. Une entreprise de savoir sera rationnelle dans la mesure où elle permet d'interroger de manière critique ses énoncés, ses croyances, ses pratiques, bref, dans la mesure où elle permet la remise en question de se qui la fonde et de ce qu'elle propose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire