Bienvenue



Pour me rejoindre :

Stemar63@me.com

stephane.martineau@uqtr.ca

dimanche 21 février 2021

Refus du dialogue par les nouveaux croyants bienpensants

Un chose semble très rare : un ou une adepte de la nouvelle gauche bienpensante (wokisme et autres) qui accepte de débattre royalement.

 
Règle général, les propos de ces adeptes sombrent très vite dans l'invective et l'anathème. 
 
Sur le plan rhétorique, ils tombent la plupart du temps dans ce qu'on appelle l'attaque ad personam. 
 
Cela s'explique peut-être par le fait qu'ils semblent en croisade contre les «infidèles», persuadés d'être dépositaires de la vérité et de la morale.
 
Le point de vue de l'adversaire n'a aucune légitimité, ce n'est d'ailleurs pas un adversaire, c'est un ennemi à abattre ou à rééduquer (pourtant que de tristes souvenirs de ces idéologies qui visaient à rééduquer les déviants : communisme chinois ou russe par exemple).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire